Rejoignez le CREGG sur Facebook

Connexion

Espace membre

CREGG - Club de Réflexion des Cabinets et Groupes d’Hépato-Gastroentérologie

Club de Réflexion
des Cabinets et Groupes
d’Hépato-Gastroentérologie

Lettre mensuelle n°39 - Novembre 2013 | 6ème Journée Nationale de Prévention des Cancers Digestifs par Endoscopie : Mardi 25 mars 2014

Jean-Christophe LETARD, dernière modification le 22/09/16 Imprimer

6ème Journée Nationale de Prévention des Cancers Digestifs par Endoscopie

La sixième journée de prévention des cancers digestifs aura lieu le mardi 25 mars 2014. Elle sera à nouveau centrée sur le thème du cancer colo-rectal (CCR).

Cette journée est-elle utile ?

  • Oui, car le nouveau Plan Cancer envisage de limiter l'accès à la coloscopie pour la population standard à risque moyen de CCR, comme cela est recommandé par le Professeur VERNANT.
  • Oui, car il faut réagir collectivement au rapport Vernant qui va à l'encontre des politiques de dépistage menées dans d'autres pays développés, des données scientifiques et contre les aspirations naturelles de la population exposée à un nombre important de cancer colo-rectal évitable par l'endoscopie.
  • Oui, car il est fondamental de bien informer les populations à risques élevé et très élevé de CCR (20% des Français) dont l'âge du début de la surveillance endoscopique peut varier selon les pathologies et dont le manque d'information sur la nécessité de faire une surveillance par coloscopie peut avoir des conséquences dramatiques.
  • Oui, car en France même si nous soutenons indéfectiblement la campagne nationale de dépistage du CCR par Hémoccult en population standard à risque moyen, nous ne pouvons occulter « les plus récents travaux publiés dans les plus prestigieuses revues qui font état d'une efficacité majeure de la coloscopie pour prévenir la survenue d'un CCR à long terme », soit 80% des Français.

adpf-newsletter

  • Oui, car de fait en France 80 % des assurés sociaux à risque moyen de CCR n'ont pas le droit à une prévention alors qu'aux USA, en Allemagne, Angleterre, Pologne, ... 80% des assurés sociaux ont le droit à cette prévention en enlevant les adénomes par coloscopie !

Cette journée nationale de prévention a pour but de clore mars bleu et la campagne nationale de dépistage du CCR en favorisant l'information à la population quant à son niveau de risque face à cette maladie - afin d'inciter :

  • les patients à risque moyen de CCR dès 50 ans (80% de la population) de réaliser au minimum le dépistage par Hémoccult et très prochainement les tests immunologiques fécaux dans le cadre de la campagne nationale de dépistage du CCR,
  • les patients à risque élevé et très élevé de CCR de réaliser une prévention par coloscopie.

Participer le mardi 25 mars 2014 à la journée nationale de prévention des cancers digestifs est de notre devoir en donnant gracieusement un peu de notre temps à l'information de la population (consultations privées, collectives ou autres moyens de communication).

Cette journée sera l'occasion de sensibiliser les responsables politiques et de proposer une approche du dépistage et de la prévention multi-modale conforme à l'évolution des mentalités et des aspirations d'une société moderne et une approche efficace. Pour ceux qui le souhaitent, un registre national des coloscopies de prévention en population à risque moyen de CCR est créé, les cahiers patients, recueillis tous les 3 mois à l'adresse ci-dessous, sont téléchargeables sur le site :

Réseau Prévention
Anamorphik Studio
Médiaparc
2 rue Jacques Villermaux
54000 Nancy

 

Enfin, nous proposons de documenter les cas de cancers d'intervalles, nous vous remercions de déclarer les CCR se développant malgré des Hémoccults négatifs de façon itérative.

image-mailing-prevention-2014

 

 


Un véritable réseau a été construit autour du site 

www.prevention-cancer-du-colon.fr

Adhérez et inscrivez vous !

 

 

Dr Jean-Christophe Letard, 
Président du comité de pilotage