Rejoignez le CREGG sur Facebook

Connexion

Espace membre

CREGG - Club de Réflexion des Cabinets et Groupes d’Hépato-Gastroentérologie

Club de Réflexion
des Cabinets et Groupes
d’Hépato-Gastroentérologie

Lettre mensuelle n°22 - Novembre 2011 | Commission Informatique du CREGG

Guillaume BONNAUD, dernière modification le 22/09/16 Imprimer

Commission informatique du CREGG

Chers Confrères,

L’utilisation des logiciels informatiques se diffuse dans la pratique quotidienne de notre spécialité comme dans toutes les autres professions.

Avoir une « image » de l’informatisation en 2010 des hépatogastroentérologues français était un préambule indispensable. L’enquête « flash » CREGG décrivant l’utilisation des différents dossiers médicaux électroniques (DME) dans le monde libéral et hospitalier en France a été présentée en poster aux JFHOD 2011(1) avec les conclusions suivantes :

  • L’utilisation du DME est associée à une importante satisfaction des HGE confirmant leur intérêt et l’apport de ces outils.
  • Cette satisfaction est particulièrement élevée chez les HGE libéraux dont l’informatisation semble plus fréquente et mieux intégrée à la pratique quotidienne par rapport aux hospitaliers (moins de doubles dossiers « papiers », même logiciel pour la consultation et l’endoscopie).
  • Cette informatisation utilise actuellement une trentaine de logiciels différents pouvant gêner le développement d’outils dédiés à notre spécialité. Seuls 5 logiciels sont utilisés chacun par plus de 10% d’HGE et 20 ont une fréquence d’utilisation < 3%. Un regroupement semble souhaitable tout en maintenant une concurrence, moteur d’innovation et de créativité.

Nous devons encourager pour notre spécialité le développement d’outils dédiés avec plusieurs objectifs :

  • Développer la capture vidéo directe depuis toute source d’acquisition vidéo afin d’intégrer ces images endoscopiques et échographiques dans le dossier patient et de les visionner depuis tout ordinateur connecté.
  • Fusionner les logiciels d’EPP/DPC avec le « Pay for performance ».
  • Développer l’exportation des bases de données de consultations de plusieurs praticiens pour réaliser des observatoires des pratiques réguliers. L’observatoire du CREGG de la prise en charge des MICI en libéral 2011 soumis aux JFHOD 2012 en est un exemple. L’utilisation des données recueillies à partir d’un logiciel de consultation dédié aux MICI « EasyMICI », utilisé au quotidien a permis d’obtenir des données de qualité scientifique peu discutable sans ARC? La rémunération de l’utilisation de ces outils, active à ce jour dans le cadre du DPC et  future dans le P4P, permettra de compenser le temps consacré à la saisie des données.
  • L’outil informatique en facilitant ces observatoires des pratiques améliore la connaissance de la prise en charge des maladies et apporte au finale une plus-value au patient. La saisie de ces données cliniques doit être dans le futur ouverte aux patients (questionnaire de qualité de vie etc?) et aux personnels paramédicaux (infirmières, secrétaires) par le développement d’une plateforme web reliée aux logiciels dédiés du praticien.
  • Des outils intégrant la communication avec le patient dans le cadre des maladies chroniques (MICI et proctologie médico-chirurgicale) sont en projet.

Vivement la lettre informatique 2012 du CREGG et en attendant bon vent à l’application CREGG iPhone / iPad !

Dr Guillaume BONNAUD,
Président de la commission informatique du CREGG

(1) Utilisation du dossier médical électronique (DME) par les hépato-gastroentérologues (HGE) en France. Claude Altman, Guillaume Bonnaud, Isabelle Ingrand, Sylvain Beorchia, Jean-Christophe Letard, Commission informatique du CREGG. Poster 408 ; JFHOD 2011.