Rejoignez le CREGG sur Facebook

Connexion

Espace membre

CREGG - Club de Réflexion des Cabinets et Groupes d’Hépato-Gastroentérologie

Club de Réflexion
des Cabinets et Groupes
d’Hépato-Gastroentérologie

Motricité

CREGG, dernière modification le 15/12/16 Imprimer

La commission motricité du CREGG regroupe les gastroentérologues libéraux prenant régulièrement en charge les pathologies fonctionnelles digestives et ceux pratiquant les explorations fonctionnelles digestives. 

La motricité digestive comportent de nombreuses pathologies fréquentes : RGO, syndrome de l’intestin irritable, incontinence anale, constipation, dyspepsie…, mais également des pathologies rares : achalasie, pseudo-obstruction intestinale chronique.... 

Les explorations fonctionnelles digestives sont diverses: manométrie oesophagienne et ano-rectale, pH métrie oesophagienne, impédancemétrie oesophagienne, pH-impédancemétrie oesophagienne… Ces dernières années ont été marquées par de nombreuses évolutions technologiques, avec en particulier l’apparition de la manométrie haute résolution.

Néanmoins, la motricité digestive demeure insuffisamment enseignée durant les années de médecine. L’organisation d’un DIU de Pathologies Fonctionnelles Digestives particulièrement dynamique confirme le besoin de formation. La motricité peut également, s’apprendre par compagnonnage. Cette approche est aussi celle de la commission motricité du CREGG.

La commission motricité se doit donc de participer de façon active et dynamique à la formation continue aussi bien théorique que pratique pour les hépato gastroentérologues qui souhaitent se former dans ce domaine. Cette formation nécessite la participation de nos membres comme terrain de stage, elle nécessite également l’élaboration de recommandations et de fiches de pratique clinique pour les médecins. 

L’information et l’éducation des patients sont également des objectifs que la commission motricité souhaite développer. De nombreuses pathologies du domaine de la motricité digestive demeurent tabou, en particulier l’incontinence fécale. Il s’agit d’un handicap qui touche près de 5% de la population adulte. Les patients qui en sont atteints ont du mal à se confier à leur médecin. Il est d’autant plus important de rompre ce tabou que les traitements existant peuvent très sensiblement améliorer la qualité de vie des patients souffrant de ce handicap.

Au total,  la commission motricité aura pour mission de faciliter les échanges entre tous. Un seul but étant recherché : celui d’améliorer la prise en charge de nos patients.

L’avenir de la commission motricité du CREGG réside dans l’adhésion et la participation du plus grand nombre d’entre nous à ces activités.

Dr Henri Damon
Président de la commission Motricité